La Fête des Morts

L'An 02 - L'Année de l'Os

Conception et mise en scène: Céline Bonnier et Nathalie Claude.Aspect visuel (primé au Gala des Masques 2004): Louis Hudon.Direction de production: Colette Drouin.Régie: Guillaume Cyr et Annie Lespérance.Avec les créateurs et interprètes: Céline Bonnier, Nathalie Claude, Stéphane Demers, Catherine De Sève, Chantal Dumoulin, Renée Houle, Peter James, Gullermina Kerwin, Denis Lavalou, Danielle Lecourtois, Suzanne Lemoine, Leni Parker, Marcel Pomerlo et Blas Villalpando.Momentum remercie Danielle Roy qui a lancé l'idée de ce spectacle.

 

Momentum a retenu les services d’un guide qui propose l’ultime visite : l’au-delà.Yolanda, notre guide, officie comme passeur et vous emmène, en visiteur privilégié, en plein cœur d’un cimetière. Soulevant le voile qui sépare le monde des morts de celui des vivants, elle vous indiquera dans le dédale des pierres tombales les meilleurs endroits pour observer en douce les habitants de l’autre monde.Parcours théâtral à la tombée du jour dans un décor naturel somptueux, La Fête des Morts aborde poétiquement les questions entourant la mort: le temps, l’éternité, le souvenir, les êtres chers, le passage…

 

 

«Une inoubliable expérience théâtrale, dans le vrai sens du terme.»Voir (2002)

 

“Inspirée par les rituels autochtones de l'Amérique latine, cette aventure déambulatoire se révèle festive, iconoclaste et anarchique… L'intérêt du spectacle réside dans son approche carnavalesque d'un sujet qui, d'emblée, ne semblerait pas s'y prêter, de même que dans la hardiesse de sa conception et dans sa distribution.” 

Le Devoir (2004)

 

«La Fête des Morts est un fascinant théâtre à stations. Une marche recueillie entre îlots de lueurs, une cérémonie de peu de mots dont nous sommes aussi les acteurs puisqu’elle nous amène à marcher en nous-mêmes.»Le Soleil (2004)

 

Photo : Rolline Laporte

Photo : Rolline Laporte

Photo : Rolline Laporte

Photo : Rolline Laporte

Photo : Rolline Laporte

Photo : Rolline Laporte

L'inoublié ou Marcel-Pomme-dans-l'eau : un récit fleuve

On l'a remarqué entre autres dans les productions de Momentum dont il est l'un des cofondateurs : son jeu est à la fois poétique, imagé et limpide. Il plonge cette fois dans une nouvelle création.

 

 

«Je suis né l'été où Marilyn Monroe est morte. Suicidée. Je suis né le mois où Marilyn dans une robe blanche, transparente et brillante avait chanté pour le président Kennedy : HAPPY BIRTHDAY TO YOU. I was born then, at the CHRIST-ROY Hospital, in Quebec City. Canada.»

 

 

L'Inoublié ou Marcel Pomme-dans-l'eau : un récit-fleuve nous plonge dans les eaux troubles, chlorées et parfois agitées d’un enfant qui avait la hantise de se noyer, de se dissoudre, de disparaître, de couler. Tout ça sur un ton intime et insolite, en y ajoutant quelques chansons et quelques pas de danse sur fond rouge, bleu, jaune, vert,…

 

 

«Est-ce qu'une grenouille peut saigner du nez?»

 

 

L’Inoublié c’est également 24 tableaux de l’artiste C. JEAN qui éclairent et colorent le récit-fleuve de M.P. C’est aussi la lumière du salon, du jour et de la nuit de Lucie Bazzo, les éléments sonores modifiés d’Éric Forget, sous l’oeil averti et complice de Dominique Leduc.

Fin de siècle (cabaret)

Un cabaret technologique pour mémoire défaillante

ou Les meilleurs best of de la dernière décennie

 

Un cabaret qui fera revivre certains des moments forts de Momentum, en musique, performances, extraits de spectacle et visionnement…

 

Pour tous ceux et celles qui tiennent à s’accrocher au passé, ou qui ne saurait vivre sans s’en passer, Momentum présente l’événement Fin de siècle. 

 

En plus de célébrer 13 années d’une existence bien remplie, cette soirée se veut le lancement officiel de l’artéfact Fin de siècle, une oeuvre multimédia qui retrace les dix premières années de Momentum, de 1990 à 2000, du Dernier délire permis à 12 messes pour le début de la fin des temps. Ce document, de format DVD, brosse un tableau hétéroclite des réalisations de la compagnie, amalgames créés durant la fin du siècle dernier.

 

Fin de siècle, un événement pour le plaisir de retrouver, que ce soit sur écran ou en chair et en os, certains personnages, certaines scènes, certains extraits de spectacles et pour le plaisir de réentendre certaines chansons et extraits musicaux, interprétés par les artistes 

 

 Apparitions, performances et party pour célébrer tout ce qui est fini, mais qui continue de hanter nos mémoires.  

 

Deus ex Machina

Deus ex machina, locution latine : Expression désignant l’intervention, dans une pièce de théâtre, d’un dieu, d’un être surnaturel descendu sur la scène au moyen d’une machine et, au figuré, le dénouement plus heureux que vraisemblable d’une situation tragique.

 

UN TRIPTYQUE POLYMORPHE ET SPONTANÉ

 

La mise en plis

Salomé Corbo

 

Les Artistes Volontaires

Céline Bonnier Réal Bossé Isabelle Brouillette Guillaume Chouinard Nathalie Claude Salomé Corbo Stéphane Crête Stéphane Demers Dominique Leduc Sylvie Moreau

François Papineau Marcel Pomerlo

 

Le Deus

Antoine Vézina

 

Le Ménestrel

Martin L’Heureux

 

M. Clair-Obscur

Thomas Godesfroid

 

À partir d’une structure existante, comment peut-on encore changer quoi que ce soit? C’est l’une des questions à laquelle ce spectacle ne répondra sûrement pas! Événement spontané construit en trois parties, Deus Ex Machina est une expérience théâtrale avec la forme, le risque et l’imaginaire. Ce véritable happening rassemble 12 Artistes Volontaires, un maître de jeu – le Deus – entourés de ses acolytes, M. Clair-Obscur aux éclairages et Le Ménestrel à l’environnement sonore, quelques accessoires de costumes, des éléments

de décor, un dictionnaire et... un public!